Sommet Antipiratage

Jul 14, 2017

Sommet Antipiratage

Le 7 juin courant nous avons assisté au 9º Sommet Antipiratage & Contenus Tour 2017 qui a eu lieu à l’Hôtel Four Seasons, de la ville de Buenos Aires.

Le débat sur le piratage en ligne portant atteinte aux droits de la propriété intellectuelle – notamment aux droits d’auteur et droits connexes – et le fait de trouver également des méthodes pour le combattre de manière efficace a été le but principal de ce sommet.

Plusieurs panélistes, des cadres de l’industrie audiovisuelle ainsi que des experts en piratage et représentants des organismes régulateurs ont coïncidé sur le fait que la sensibilisation, la rénovation des lois et l’union de tous les intervenants de l’industrie sont des éléments-clés pour faire face à l’enjeu de ce problème.

Il est indubitable que l’avancée incontournable de l’Internet et le croissant développement des nouvelles technologies fournissent un scénario pour la propagation de nombreux faits illicites en matière de propriété intellectuelle.

Les différents exposants ont compris qu’à maintes reprises cette problématique est causée par les bas coûts et la rapidité dans l’accès aux contenus pirates par les usagers de tous les âges et, d’ailleurs, cet accès se produit depuis n’importe quelle région du globe. D’où la nécessité de créer des plateformes légales afin d’accéder aux films, chansons, livres, programmes de télévision, etc., à moindre coût et en maximisant les bénéficies pour les consommateurs.

Il est à souligner que M. Carlos Del Campo (Directeur attaché de la présidence de la Ligue de Football professionnel) a partagé avec les assistants les bons résultats obtenus en Europe par le moyen d’une campagne contre la reproduction illégale de contenus. La Ligue a mis en œuvre un logiciel qui permet de détecter en temps réel les sites web qui reproduisent de manière illégale le matériel protégé par le droit d’auteur et ont également obtenu une forte réforme législative à l’appui des droits IP.

 Il n’y a pas de doute que toutes les parties intéressées – auteurs, entrepreneurs et usagers – doivent s’unir pour combattre le piratage, tout en réclamant aux gouvernements la création et l’exécution de mesures plus agiles afin que les droits de la propriété intellectuelle ne deviennent pas de simples illusions.